Accueil Actualités Déposer un appel d'offres Contacter un éditeur S'identifier
twitter viadeo linkedin
Aide Express
beta version

L'actualité des éditeurs de logiciels

Articles, Communiqués de presse...

23

Août

Vekia fait signer Galeries Lafayette pour accélérer à l’international

ERP SCM - Logistique Industrie textile Grande Distribution Commerce de Gros / Négoce

Avec sa solution logicielle permettant aux magasins de réduire leurs coûts de stockage, la start-up vise un marché mondial.

Etape par étape, Vekia s’ouvre les portes de la grande distribution française. Après avoir convaincu une quinzaine d’enseignes dans le bricolage (Leroy Merlin) et le textile, la start-up lilloise vient de remporter l’appel d’offre des Galeries Lafayette. C’est le bon moment de solliciter les enseignes. La digitalisation bouscule leur circuit d’approvisionnement et pour avoir le bon stock au bon endroit, la partie devient plus compliquée. Dans un contexte de guerre des prix, la réduction des coûts de stockage tout en améliorant le service client est l’un des dossiers stratégiques de la grande distribution.

Moins de ruptures en rayon

La technologie du « Machine Learning », le vrai plus de Vekia, permet de prévoir à l’avance la demande et de piloter les stocks en conséquence. Concrètement, un énorme volume de données sont analysées de manière continue et autonome pour faire évoluer les prévisions. Résultat, un écoulement des produits plus fluide et moins de ruptures en rayon. D’après Manuel Davy, qui a cofondé la start-up en 2008, « le simple fait pour les employés de se trouver en surface de vente, et non à passer du temps à gérer les stocks en back office, a un impact positif sur le chiffre d’affaires ». L’entreprise se rémunère en vendant sa solution sous licence avec une offre de conseil pour optimiser l’utilisation de la technologie.

Les Etats-Unis à l’horizon 2018

Symbole de l’art de vivre à la française, Galeries Lafayette est une marque connue dans le monde entier. Une telle référence devrait aider Vekia à accélérer sa prospection en Europe. L’entreprise a ouvert un bureau à Londres en avril dernier pour toucher le puissant retail britannique. Des rendez-vous ont eu lieu avec des distributeurs majeurs ainsi qu’avec des médias locaux. Tandis que la version anglaise du site web et le compte twitter associé (@Vekia_UK) ont été lancés. Une implantation aux Etats-Unis devrait suivre en 2018, le temps d’adapter le modèle aux spécificités du marché nord-américain, bizarrement moins mature en termes de technologies.

« Nous serons un millier dans cinq ans »

Après une levée de fonds réussie en 2015 (2,4 millions d’euros auprès de Cap Horn Invest et Pleiade Venture), l’éditeur toujours hébergé par l’incubateur lillois EuraTechnologies va pouvoir continuer à embaucher des ingénieurs pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. Le board de dirigeants a été également renforcé ces derniers mois avec l’arrivée d’un directeur général et de trois managers opérationnels venus de grands groupes pour développer le business. Manuel Davy a lancé un plan de route très ambitieux mais « réaliste compte tenu de l’avance technologique ». De 63 personnes actuellement, les effectifs devraient doubler d’ici juin 2017. « Et nous serons environ un millier dans cinq ans », prévoit le cofondateur qui prépare déjà une nouvelle levée de fonds.

Pour en savoir plus, contactez l'éditeur de logiciel VEKIA.

Inscription newsletter S'inscrire

Solutions associées

Mentions légales | Conditions générales d’utilisation

© Press’n Soft 2014. All Rights Reserved